La petite histoire des e-shops belges 🇧🇪

Tout a commencé en janvier 2020 par un petit virus, un tout petit truc, même pas visible à l’oeil nu … Nous l’avons tous regardé distraitement du coin de l’oeil sans trop y croire. Pourtant il n’a pas tardé à venir mettre un fameux « bordel » dans nos vies. Il a semé une grande tristesse et occasionné bien trop de pertes ! Des êtres chers nous ont quitté, d’autres ont énormément souffert de l’éloignement, du confinement, …

Comme si les drames qui se jouaient n’étaient pas suffisants, c’est toute l’économie qu’on a dû mettre au ralenti voire à l’arrêt. Et très vite il a fallu agir, se réinventer, réagir.

– – – – – – – –

Nathalie son truc c’est le commerce et elle n’a pas tardé à remarquer le grand engouement des consommateurs pour ce fameux site de vente en ligne qui commence par un A… (entre autres) au détriment d’une partie des commerces belges.

Alors elle a cette idée géniale (dont elle ne soupçonnait pas encore la portée) : créer une page Facebook pour référencer les petits commerces belges qui pouvaient, eux aussi, vendre en ligne.

Le principe était simple : Nathalie publiait une description et des informations sur un e-commerce et, en échange, ce dernier devait partager cette publication sur ses réseaux sociaux pour en augmenter la visibilité. La page Facebook est alors baptisée « les e-shops belges » et connait vite son petit succès.

Mélanie, graphiste indépendante, voyant tout cela, se dit : je vais créer un logo pour qu’on reconnaisse facilement cette page. Un logo comme un clin d’oeil à notre Belgitude. Aussitôt dit …

Laurence, webmaster indépendante, passe par là et propose : « Ah mais si on créait aussi un site pour retrouver plus facilement et référencer plus durablement ces e-commerces ». Et le site fut fait. Imparfait mais fait !

Et très vite, malgré l’aide de son fils Dorian, Nathalie est débordée de demandes pour apparaître sur la page Facebook.

C’est alors que Théodora, créatrice d’une boutique de cadeaux personnalisés, se dit : moi je vais les aider à organiser et faire toutes ces publications sur la page et sur le site.

400 commerces référencés plus tard, le premier confinement s’est terminé et toute cette effervescence s’est calmée.

– – – – – – – –

Mais la trêve fut de courte durée ! Fin octobre nous voilà reconfinés et pour le commerce c’est un coup de grâce. Alors la petite équipe a remonté ses manches, réactivé la page Facebook et le site. En 3 semaines le site a triplé de volume ! 

Face à une telle demande, le site, créé à la hâte, a montré quelques limites. Qu’importe, nous avons fait le pari de tout recommencer ! Quelques jours, trop de nuits et de nombreuses doses de café plus loin voici une nouvelle version du site, plus simple à utiliser !

– – – – – – – –

Et après ? 

Nous n’avons pas de boule de cristal mais nous savons que … un jour … on arrivera à bout de ce satané virus ! Mais « les eshops belges » ont grandi et ne sont plus une simple réponse au confinement ! Nous ne cesserons pas notre combat pour une consommation plus responsable et plus nationale !

Aujourd’hui nous sommes tournées vers l’avenir ! Nous ne prétendons pas changer le monde mais nous espérons apporter notre petite pierre à l’édifice du changement vers une consommation certes moderne (puisque commandée sur internet) mais réalisée auprès d’indépendants et de TPE belges !

Le voilà notre nouveau crédo !  Et nous savons que la route est encore longue et que nos nuits seront parfois courtes ! On vous embarque ?

Nathalie, Théodora et Laurence

 

Qui sommes-nous ?

Nathalie

Géniale inventeure !

Passionnée de cinéma et par les réseaux sociaux, Nathalie chausse les petits pieds des enfants depuis de nombreuses années dans sa boutique Les Casse-Pieds située à Ixelles. Elle s’est rapidement lancée dans l’e-commerce et envoie parfois ses jolies chaussures jusqu’en Corée ou au Japon !

Théodora

L'infatigable, notre bombe d'énergie

N’essayez pas de suivre le débit de parole de Mme 200,000 volts, c’est peine perdue ! Ingénieur civil de formation, Théo a eu envie de quitter une route bien tracée pour se lancer dans l’e-commerce de cadeaux personnalisés pour allumer des petites étincelles dans les yeux de ses clients.

Laurence

Webmaster légèrement insomniaque

Après un (trop long) job de cadre dans le secteur pharma, Laurence s’est petit à petit passionnée pour l’entrepreneuriat au féminin. Elle a alors créé le réseau des Mompreneurs et s’est lancée un nouveau défi : apprendre à créer des sites pour aider d’autres entrepreneures à se faire connaître.

Merci aussi à …

À trois nous pouvons faire beaucoup de choses mais nous avons pu compter sur l’aide de Dorian Werka, le fils de Nathalie qui a plongé la tête la première dans des milliers de publications Facebook, de Fabienne Volnoff créatrice de Plic qui a donné du temps pour démarrer notre compte Instagram, à Sandrine Nolet qui s’est jointe à l’équipe quand nous avons fait le pari fou de recommencer notre site sans pouvoir en importer la moindre donnée (on vous laisse imaginer …).

Merci aussi aux journalistes qui ont relayé cette initiative et contribué à sa réussite. Merci à nos partenaires qui nous font confiance et nous accorde du temps et des conseils précieux.

Et merci à chacun de vous pour vos visites, vos partages, vos likes, vos encouragements ! Sans vous ce projet n’est rien …